Angèle LIEBY (France)

Aller en bas

Angèle LIEBY (France) Empty Angèle LIEBY (France)

Message  lalyre le Dim 17 Mar 2013 - 9:52

Une larme m’a sauvée
Angèle Lieby
Avec Hervé de Chalendar
Editions des Arènes Mars 2012
225 pages
Angèle LIEBY (France) Untitl11
Quatrième de couverture
La veille du 14 juillet, Angèle Lieby se rend aux urgences d'un hôpital de Strasbourg pour une mauvaise migraine. Son état s'aggrave et on doit la plonger dans un coma artificiel.

Quelques jours plus tard, les médecins n'arrivent pas à la réveiller : malgré toutes les stimulations, Angèle ne montre aucun signe de vie. « Il faut la débrancher ! » finit-on par dire à son mari.

Pourtant, le jour anniversaire de son mariage, sa fille voit une larme perler au coin de sa paupière. Angèle est non seulement vivante, mais parfaitement consciente. Et ce depuis le premier jour.

Elle raconte ici son expérience hors du commun, celle d'une femme enfermée dans son propre corps qui entendait tout, ressentait tout, sans pouvoir réagir.

Une incroyable leçon de vie, d'amour et de courage

Mon avis
En lisant ce témoignage émouvant et bouleversant qu’a écrit Angèle Lieby avec l’aide de Hervé de Chalendar, j’ai éprouvé beaucoup de sentiments, tout d’abord j’ai revécu les trois mois de coma de ma petite sœur et cette lecture m’a soulagée car maintenant je sais que pour elle, j’ai fait ce qu’il fallait, je lui ai beaucoup parlé à l’oreille, des paroles de tendresse et d’amour, sans doute m’a-t-elle entendue ??? Ce livre pose tout de même certaines questions sur l’indifférence de certaines personnes soignantes et du docteur qui proposait au mari de la débrancher parce qu’il n’y avait plus rien à faire. Mais quelle souffrance lorsqu’on lui pince le mamelon pour tester sa réaction et toutes les manipulations douloureuses sur son corps dont elle est prisonnière, j’ai détesté la réflexion d’une infirmière (on ne lui nettoiera plus le nez qu’une fois par jour, de toute façon elle va clampser). Heureusement tout le personnel n’est pas comme cela car d’autres font preuve de courage et d’abnégation. Il est certain que je n’oublierai pas ce livre qui m’a bouleversée et interpelée jusqu’au plus profond de moi, C’est une expérience terrible qu’a vécue Angèle et je la remercie vivement de l’espérance qu’elle m’a apportée. Un document sincère qui pose la question sur la douleur dans le coma….5/5

lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4705
Age : 87
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum