Edith WHARTON: Ethan Frome

Aller en bas

Edith WHARTON: Ethan Frome Empty Edith WHARTON: Ethan Frome

Message  Prospéryne le Dim 23 Nov 2008 - 17:18

De : cuné Envoyé : 2005-09-12 03:28
Ethan Frome
Mercure de France 201 p. (1969)
Traduit de l'anglais par Pierre Leyris

J'ai eu la chance de le lire dans une vieille édition sans 4° de couverture, et de ne rien connaître de l'histoire avant de le débuter, hormis l'enthousiaste recommandation de Vénusia : C'est ainsi que je vous conseille de le lire, vierge de toute impression, et prêt à recevoir chaque mot comme une découverte.
Donc, je ne vous parlerai pas de l'histoire, hormi pour vous dire qu'il s'agit d'une histoire d'amour, une vraie, de renonciation, d'expiation, de sacrifice.
Ethan Forme a été écrit en 1911, et on aurait du mal à trouver un parallèle à notre époque : les grands et purs sentiments se sont bien galvaudés actuellement.
Donc voici une histoire écrite très délicatement, avec une plume légère, précise et envoutante. Ce genre de livre qui vous retient captif de son début à sa fin, qui vous trotte longtemps dans la tête après sa lecture, que je ne crois pas pouvoir oublier facilement.
Une pleine réussite donc !

4,5/5


De : Alexis_le_Yo_786 Envoyé : 2005-09-12 07:32
Ethan Frome, d’Edith Wharton

C’est une histoire d’amour déchirante, mais je n‘en dis pas plus, pour laisser à l‘éventuel lecteur le plaisir de la découverte.

Je partage totalement l’avis de ceux qui considère Ethan Frome comme un chef-d’œuvre. Ce roman est pourvu d’une telle profondeur, que j’en suis tout à fait sidéré. C’est bouleversant, poignant. Les personnages sont bien décrits, et leurs rapports peuvent parfois s’avérer extrêmement complexes. Dès le début, j’ai été imprégné de l’histoire. C’est magique, un lien puissant se crée entre le lecteur et l’auteure. Et le dénouement!! Il m’a carrément chaviré, j’en ai été abasourdi. Un très beau moment, que je ne suis pas près d’oublier de sitôt.

Une lecture qui m’a marqué sur plusieurs points. À lire absolument!!

Éditions 10/18.

Note: 5/5


De : la-grande Envoyé : 2005-09-12 08:32
Ethan Frome

Quel beau roman!

Un amour impossible, une relation qui change, qui s'intensifie. On sent le courant qui passe entre les 2 personnages et on se sent même un peu voyeur. C'est à la fois fin, subtil, beau mais aussi triste et tragique...

A lire...

Note: 4.5/5


De : grenouille Envoyé : 2005-09-12 12:37
Ethan Frome :

Que dire.....?

Je rejoints les autres rats : c'est le genre de livre dont il ne faut pas trop parler au risque de décevoir les lecteurs impatients qui vont se ruer dessus tout pleins de notre enthousiasme...

Je dirais juste que c'est un livre fort, et grave. Il y a quelque chose de sublime dedans mais je ne sais pas trop ce que c'est... peut-être tous ces silences justement.. Wharton réussit à suggérer une ambiance sans surcharger de sentiments ni laisser des vides.
J'ai pensé à Mauriac, et Thèrèse Raquin en le lisant (allez savoir pourquoi...).

Pour moi, au delà du roman, les 3 héros resteront gravés dans ma mémoire, à la rangée des mythes...

Une fabuleuse découverte : note : 4,5/5.


De : Cocotte8017 Envoyé : 2005-09-12 18:53
Ethan Frome
(Gallimard, 1984, 200 pages)
Quel livre saisissant! Edith Wharton décrit avec une grande intensité un amour impossible et le désespoir de deux personnes prêts à tout pour ne pas se séparer. La fin d'une cruauté à couper le souffle est bouleversante. L'ironie de l'histoire m'a laissé perplexe. C'est un roman sombre, mais d'une telle intensité!

Je regrette toutefois d'avoir lu la quatrième de couverture qui dévoile toute l'histoire, j'imagine la surprise que j'aurais eue si je ne l'avais pas fait! Mais bon, Ethan Frome a tout de même réussit à me marquer!

Ma note : 4,5/5


De : suzanneécrivain Envoyé : 2005-09-13 15:35
Ethan Frome

Tout comme Cuné, j'ai lu une vieille version d'Etan Frome qui n'avait pas de 4eme de couverture.
Dès les premières pages j'étais intéressé. Les descriptions et les dialogues sont justes et font ressentir les tensions entre les personnages. Les sentiments sont forts (amour, haine, jalousie...).
Les personnages demeurent avec nous longtemps après la fin de la lecture. La fin est aussi très surprenante... Très bons !

4,5/5

Suzanne


De : nirvana1050 Envoyé : 2005-09-15 09:34
"Ethan Frome"
Ma modeste contribution au livre de septembre se porte sur ce roman seulement, que j'avais choisi car la quatrième de couverture le cite comme un des roman les plus abouti d'Edith Wharton. Heureusement, je n'ai pas eu la mauvaise surprise de voir l'intrigue dévoilée, et je suis rentrée de plein pied dans ce court roman, où tout de suite une atmosphère ouatée comme la neige du rude hiver qui nous est conté vous enveloppe. La dureté de la situation est encore accentuée par le climat rude qui est si bien évoqué. C'est beau, tragique et romanesque.
Quand j'ai lu p.13 cette phrase, je me suis dit que c'était de bon augure, que le style me plairait, et effectivement, je trouve son écriture très élégante.....

"Seul le hasard d'une sensibilité plus fine et d'une éducation moins incomplète avait mis assez de distance entre elle et ses voisins pour qu'elle pût les juger avec détachement".

Ma note: 4/5

J'ai lu il y a une douzaine d'année "Le temps de l'innocence" que j'avais beaucoup aimé, mais impossible d'en faire une critique constructive, ça date d'il y a trop longtemps....et j'avais beaucoup aimé l'adaptation cinématographique aussi.


De : melodie74 Envoyé : 2005-09-15 09:57
Edith WHARTON (1911) Ethan Frome. 144 pages

Premièrement, laissez-moi vous dire que c'est vraiment génial de voir toute cette participation à l'auteur du mois! Chapeau à nous tous! Ma participation sera pas mal moins importante quand même, car je n'ai lu qu'un livre, Ethan Frome...

J'ai vraiment beaucoup aimé cette "longue nouvelle". J'aime bien la placer dans cette catégorie, car ça me rappelle la première description de la nouvelle que j'ai apprise sur les bancs d'école : la nouvelle doit avoir une chute. Et ici, quelle chute mes amis! C'est dur d'en parler sans la dévoiler, alors restons-en au fait qu'il ne faut pas passer à côté d'Ethan Frome, surtout que ça ne grugera que quelques heures de votre vie!

J'ai lu le livre en v.o. anglaise et j'ai adoré! Oui, c'était parfois un langage très régional et dur à suivre, mais justement, ça rendait les personnages tout à fait véridiques. Je les voyais se matérialiser sous mes yeux. Wharton sait bien décrire en tout cas! Le village, les personnage, la neige, l'amour, la douleur, tout!

Je n'ai pas encore vu le film, mais un jour, un jour...

Ma note : 5/5


De : Chantal5500 Envoyé : 2005-09-24 09:23
ETHAN FROME :
Gallimard L'Imaginaire - 201 pages.

Le narrateur, obligé de passer l'hiver à Starkfield dans le Massachusetts, pour raisons professionnelles, va faire la connaissance d'Ethan Frome, homme vieilli avant l'âge, avec un corps déformé, une jambe boîtant affreusement, un front barré d'une énorme cicatrice. Ethan va le mener quotidiennement dans son traîneau sur les hauts plateaux pour prendre son train, jusqu'au jour où une tempête de neige va les obliger à s'abriter pour la nuit à la ferme des Frome. Et c'est à partir de ce moment que le narrateur va connaître la famille d'Ethan et surtout découvrir peu à peu le mystère et faire tomber la chape de silence qui entoure ce personnage...

Superbe petit roman que j'ai lu d'une traite. L'écriture d'Edith Wharton est très belle, très claire, très fluide, les personnages et leurs sentiments décrits à la perfection. Et la descriptions des paysages est pleine de poésie. Le récit est construit de telle façon (talentueuse) qu'il appâte le lecteur et le "scotche" au livre jusqu'au dénouement. L'auteur nous révèle ici la rude vie des petites gens isolés dans leur campagne, qui se battent tous les jours pour vivre, où un amour-passion devient vite impossible pour cause de pauvreté et (encore et toujours) de conventions sociales. Je n'ai pas fini de lire cet auteur...

4,5/5

"Le chemin s'enfonça dans un bois de pin aux troncs rougissant sous le soleil d'après-midi et qui jetaient de délicates ombres bleues sur la neige. Quand ils y entrèrent, la brise cessa et une chaude tranquillité sembla tomber des branches avec les aiguilles tombantes.Là, la neige était si pure que les minuscules traces laissées par les animaux des bois mêlaient leur dentelle et que les cônes bleuâtres pris dans sa surface scintillaient comme des ornements de bronze."


De : Lauric668 Envoyé : 2005-09-27 12:45

ETHAN FROME de Edith WHARTON
201 pages

Résumé de l'histoire

Un amour platonique entre Ethan Frome et Mattie Silver, une cousine de sa femme, dans une petite ferme du Massachusetts, au début du siècle.

Mon avis

Malgré le fait que ce livre date de 1911, l'histoire ne m'a pas parue trop « vieillote ». Dans ce roman, j'ai beaucoup aimé la façon d'écrire d'Edith Wharton. Les phrases sont pleines de poésie et explique bien la vie rurale au début du siècle.

Le fait que le rythme de l'histoire soit très calme, ne m'a pas dérangée. Au final, un très bon moment de lecture et la découverte d'un nouvel auteur. Je vais donc essayer de lire un autre roman.

Note : 3.5/5
Prospéryne
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum