Léon TOLSTOÏ (Russie)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  catherine le Dim 22 Avr 2012 - 17:35

Guerre et Paix
Éditions Le livre de poche
1616 pages en deux tomes


Résumé
Comment résumer cette oeuvre - la tâche me semble impossible! En gros, le livre est partiellement un roman, nous racontant la vie de personnages de l'élite russe dont le destin s'entrecoupe par mariages, alliances, intrigues, amitiés et coïncidences. Le livre est aussi une fresque historique puisqu'en arrière plan de ce roman dans certains chapitres et en avant-plan dans d'autres, on relate les guerres napoléoniennes d'Austerlitz à la fuite de Russie par les troupes françaises après l'occupation de Moscou. Le livre est finalement un essai sur la guerre, sur les historiens qui la racontent et sur le point de vue philosophique de l'auteur de l'origine des événements historiques.

Critique
Quelle œuvre.
Non seulement Guerre et Paix est à la hauteur de sa réputation, mais je n'ai pas trouvé sa lecture ardue. Il faut dire que je m'étais attelée, j'ai commencé ma lecture en notant les noms des personnages et les liens entre ceux-ci, ce qui m'a été grandement utile car je m'y suis référée maintes et maintes fois. Mais ceci réalisé, j'ai été complètement conquise par le livre.

Dans les chapitres de fiction, j'ai aimé les descriptions - complètement dénudées de sentiments mais nous révélant les défauts physiques de tous et chacun d'une manière irrésistible, les dialogues et les agissements des personnages toujours empreints d'intentions cachées... chaque personnage a une personnalité complètement différente de l'autre - on s'attache à leur destin, on souhaiterait s'impliquer parfois pour les aider... On voit les faiblesses de chacun, les questionnements. Pour ce qui est des descriptions historiques, j'ai beaucoup apprécié en connaître davantage sur ces guerres, autant au niveau des faits historiques que du point de vue de l'auteur sur les réalités de la guerre, les intentions individualistes de chaque personnage au détriment de la guerre elle-même... Finalement, le point de vue philosophique sur le rôle de l'homme dans l'histoire est intéressant et mériterait que j'y revienne et médite davantage, car je croyais que Tolstoï avait des conclusions trop religieuses à mon goût et mon intérêt avait commencé à diminuer. En effet, l'épilogue a des passages très religieux où le rôle de la femme est particulièrement misogyne, ce qui est bien entendu d'une autre époque, mais cela commençait à me désintéresser... je devrais donc m'y replonger, mais je vais me laisser quelques semaines pour décanter tout cela.

J'aurais aimé que ma critique rende davantage honneur à l’œuvre, j'y reviendrai peut-être avec des commentaires additionnels... mais bon il faut que je passe à autre chose!!!

Une belle découverte donc, une fierté aussi d'avoir lu cet ouvrage important de la littérature. J'ose même dire que je le relirai un jour...

5/5 et Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 397940 Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 397940 Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 397940 (malgré mes réticences pour la fin, puisque mises en perspectives de l'ensemble de l'oeuvre celles-ci sont mineures et étaient par ailleurs partiellement biaisées par de fausses conclusions de ma part!)
J'en recommande la lecture, qui est comme je l'ai mentionné plus tôt beaucoup moins lourde que ça en a l'air!

_________________



Lectures en cours:
The strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde and other tales of terror de Robert Louis Stevenson
catherine
catherine

Nombre de messages : 611
Age : 42
Location : Montréal
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  lalyre le Sam 20 Oct 2012 - 17:05

Et la douleur ? -se demanda-t-il ? - Où est-elle partie ? Holà douleur, où es-tu ?
Il se mit à l’écoute.
-Oui, la voilà. Soit, c'est la douleur, et puis ?
Mais la mort ? Où est-elle ?
Il chercha sa peur habituelle de la mort et ne la trouva pas.
La mort d'Yvan Ilitch
Quatrième de couverture
Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 97820710
Où était-elle ? Quelle mort ?
Il n'y avait plus de peur parce qu'il n'y avait plus de mort.
Au lieu de la mort il y avait la lumière.
- Voilà ce que c'est ! -dit-il soudain à voix haute
Mon avis
Ainsi commence ce petit livre, une mort annoncée parmi des juges qui se sont retirés pour délibérer, tous ces hommes à l’annonce du décès d’Yvan Ilitch n’ont qu’une seule pensée, non pas une pensée de chagrin mais surtout aux conséquences que cette mort entraîne. Car qui va le remplacer ? Mais revenons tout d’abord à l’agonisant qui revoit toute sa vie passée se demandant s’il a fait le bien ou le mal, le mal qu’il a subit dans sa famille Un ami rend visite à la veuve et se pose la question, quoi toute cette souffrance avant d’arriver à la mort ? Quel est le sens de tout cela ? Ce que cet homme ignore c’est qu’Yvan avait une peur terrible de la mort, il pensait, j’ai toujours fait ce qu’il fallait alors pourquoi cette souffrance comme une punition ? C’est après une dernière visite reçue par le mourant, qu’il va partir apaisé, pardonnant aux siens après avoir pris conscience que sa vie n’a pas été comme elle aurait dû être. Ce roman décrit ce qu’était la magistrature de cette époque, un petit livre court et percutant, de la belle littérature que j’ai appréciée. 4/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4705
Age : 87
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  Lacazavent le Mer 2 Jan 2013 - 11:09

Trois morts de Leon Tolstoï (Nouvelle)
24 pages environ, 1859

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 La-mort-d-ivan-ilitch-trois-morts-maitre-et-serviteur-leon-tolstoi-9782070394333
Brève nouvelle d' une vingtaine de page dont le thème principal annoncé par son titre tourne autour de la mort. On y croise peu de temps avant leur mort trois personnages malades, agonisant ou juste présent au mauvais endroit au mauvais moment. Une réflexion sur la fragilité de la vie.


4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 33
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  cookie610 le Mar 15 Jan 2013 - 13:23

La mort d'Ivan Ilitch

Note : 4/5

Résumé : Ivan Ilitch est un fonctionnaire désabusé, sa carrière a atteint son apogée, son mariage est devenu amère… Un jour, il tombe malade. Aucun médecin ne peut le soulager, la douleur ne le quitte plus. C’est l’occasion pour lui de remettre en question sa vie.

Critique : il s’agit d’une courte nouvelle qui se lit très rapidement. On rentre rapidement dans l’histoire. Le titre et le premier chapitre sont sans appel en ce qui concerne la destinée du personnage donc je peux me permettre de vous révéler un peu le livre. Les thèmes abordés ici sont bien sur la peur de la mort, de la maladie, la conformité sociale envers les convenances. Le personnage principal est faible et fragile, parfois attendrissant parfois agaçant. Une nouvelle intéressante, bien écrite et qui donne à réfléchir.
cookie610
cookie610

Nombre de messages : 4894
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  Chantal le Lun 28 Jan 2013 - 15:14

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Sonate10

LE BONHEUR CONJUGAL - LA SONATE A KREUTZER - LE DIABLE.
Folio classique - 282 pages.


Le bonheur conjugal : l'amour et le mariage de Macha, jeune orpheline de 17 ans et de Serge, vingt ans de plus, ancien ami de son père : la passion puis le désenchantement du mariage au fil du temps qui passe. 4,5/5

La sonate à Kreutzer :
L'enfer conjugal quand la jalousie s'en mêle. Comment un amour peut se transformer en haine à cause de la jalousie, jusqu'au drame final. 3,5/5

Le diable :

Un homme amoureux de sa femme mais possédé par le désir d'une paysanne. 4,5/5

Trois nouvelles réunies dans le même recueil, bien qu'écrites à distance, car elles parlent toutes de l'amour, du couple, du mariage.

Tolstoï se place, surtout dans "la sonate" comme moralisateur, prônant la chasteté, l'acte sexuel uniquement pour la procréation, il parle de la femme d'une façon souvent mysogine et cela m'a souvent irritée.

Mais, mais.... Une écriture magnifique que j'apprécie tellement, une description de la nature, de la vie à la ferme, si bien traduites, une ambiance tellement russe. Tolstoï est un écrivain qui me touche au coeur par son écriture

J'ai beaucoup aimé la première et la troisième, la deuxième "La sonate à Kreutzer" m'a parue bien longue, répétitive et complètement moralisatrice et désagréable, malgré l'écriture.

4/5
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2443
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Enfance et adolescence

Message  majeanne le Mer 6 Fév 2013 - 13:42

« Enfance et adolescence » de Tolstoï est une lecture savoureuse et rafraîchissante.

Pas vraiment une autobiographie. Plutôt une succession de tableaux, de vignettes, mettant en scène les lieux et les personnes de l’enfance
du narrateur.

Nous découvrons la vie d’un enfant de l’aristocratie russe, son éducation, les coutumes de l’époque et surtout les émotions et les sentiments du petit Léon qui s’éveille à la vie, qui nous fait partager ses joies et ses tristesses, ses interrogations, ses bonnes et ses mauvaises
actions.


Ce qui m’a le plus touchée c’est l’intelligence vive de cet enfant puis jeune homme qui analyse finement et en toute lumière ce qu’il ressent face aux situations auxquelles il est confronté (mort de sa mère, premiers émois amoureux, découverte de sa « laideur », observation de
son précepteur, apprentissage de l’humanité de son père qui n’est plus l’idole de l’enfance, relation à son frère, sa grand mère………….)


Ce livre est une tranche de vie enracinée dans un lieu et une époque mais aussi une amorce de réflexion et d’auto analyse pour le lecteur
qui retrouve en le lisant le chemin de sa propre enfance et adolescence.

4/5
majeanne
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 58
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty La mort d'Ivan Ilitch ; Trois morts ; Maître et serviteur.

Message  majeanne le Ven 22 Mar 2013 - 10:37

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 4193CRPWVHL._SL500_AA300_

Trois nouvelles qui ont pour thème "La mort". Un sujet pas vraiment plaisant et souvent dérangeant voire bouleversant.
Pourtant, quand on se dit que "bien mourir" dépend peut-être de "bien vivre", il est sans doute opportun de cesser de pratiquer la politique de l'autruche. Et si repousser toute pensée de notre fin inéluctable ne faisait que la rendre plus terrible ? Coupé de la nature, coupé de ses émotions profondes, coupé d'un regard intérieur et lucide sur une fin qui arrivera forcément un jour pour chacun de nous, enchaîné par des conventions sociales et leurré par une réussite uniquement professionnelle et économique, l'homme moderne ne se prépare t'il pas à une mort difficile et même à une vie difficile par un refoulement qui l'empêche de vivre pleinement ses valeurs essentielles ? Et n'entretient il pas en lui une angoisse consciente ou inconsciente de n'être pas vraiment ajusté, de n'avoir pas donné à sa vie tout le sens qu'elle demande ?

Voici quelques uns des éclairages donnés par Tolstoï dans ces trois nouvelles à l'écriture simple, sobre, âpre, sèche, sans concession.

Une lecture riche.
majeanne
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 58
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  Lacazavent le Dim 14 Avr 2013 - 8:44

La mort d' Ivan Illitch de Léon Tolstoï


cf. résumé précédent

C'est une très courte nouvelle dont le sujet principal tourne autour de la maladie, de la déchéance physique et de la mort. Ivan Illitch souffre à chaque jour à chaque heure de la nuit, on est touché par ce qu' il endure et pourtant c'est un personnage que j'ai trouvé plutôt antipathique. J'ai eu quelques difficultés à être prise par cette histoire. Dans Trois morts que l' on retrouve dans le même recueil bien que plus simple, la réflexion autour de la fragilité de la vie m' a semblé mieux menée.


3,5/5

Maître et serviteur de Léon Tolstoï



Elle raconte l'histoire de Vassili Andrévitch Brékhounov, de son serviteur Nikita, de la nuit qu'ils passent perdus dans une tempête de neige, de la transfiguration et de la mort de Brékhounov.


Jusqu' à présent c'est l' une des nouvelles de Léon Tolstoï que je préfère. On y retrouve les grands thèmes présent dans les deux nouvelles précédentes (Trois morts et La mort d' Ivan Illitch) mais l' histoire et le contexte sont plus travaillés et ont une plus grande importance. Quand à la tempête de neige, redoutable, sa description est très belle et particulièrement réussi.


4,5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 33
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  cookie610 le Jeu 22 Sep 2016 - 20:08

La sonate à Kreutzer
 
Note : 3.5/5

Résumé :
Le narrateur voyage avec un vieil homme qui va lui raconter son histoire conjugale : des affres de la jeunesse à la haine de la jalousie, qui l’a poussé à tuer son épouse.
 
Critique : J’ai lu ce court roman avec beaucoup de plaisir. Elle ressemble beaucoup à ce que peut écrire Stefan Zweig. Tolstoï y évoque le couple, l’amour, le mariage. L’écriture est vraiment géniale, très fine. Le portrait de la vie à la russe m’a beaucoup plu. Par contre, dans le fond du sujet, c’est hyper moralisateur, complètement sexiste envers les femmes. Alors, je sais bien « qu’autre temps, autres mœurs » mais tout de même ! Ca gâche un peu le plaisir que j’ai eu à lire ce livre, pourtant superbement écrit.  
cookie610
cookie610

Nombre de messages : 4894
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  cookie610 le Lun 24 Oct 2016 - 17:16

Nouvelles de Tosltoi
 
Note : 3.75/5
 
Le moujik Pakhom : un moujik parcourt du pays pour agrandir toujours plus sa terre.
De quoi vivent les hommes : un fermier recueille chez lui un homme qu’il a trouvé errant nu devant une église. Il parle très peu, semble résigné. Mais parfois, il semblerait qu’il ait une sorte d’illumination.
Les deux vieillards : Deux vieux hommes décident de faire un pèlerinage en terre sainte mais durant le voyage, l’un des deux est forcé de s’arrêter dans une ferme.
Maitre et serviteur : un commerçant se retrouve coincé dans une tempête de neige avec son domestique.
 
Critique : j’aime beaucoup ce genre de nouvelles, qui sont à mi-chemin entre la nouvelle et le conte à mon avis. Je vais redire ce que j’ai dit au-dessus concernant La sonate, si le style est impeccable et très agréable à lire, le ton est parfois un peu trop moralisateur à mon gout. La morale qui ressort derrière chaque histoire est un peu trop gentillette. Mais bon, c’est cohérent par rapport à l’époque d’écriture. Malgré ça, on passe un bon moment. J’ai particulièrement apprécié Maitre et serviteur.
cookie610
cookie610

Nombre de messages : 4894
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  kattylou le Mar 25 Oct 2016 - 11:12

Merci Cookie Cela fait longtemps que je n'ai pas lu de livre de littérature russe je le note pour mon challenge de cette année qui comportait la lecture de 6 classiques

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4097
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Léon TOLSTOÏ (Russie) - Page 2 Empty Re: Léon TOLSTOÏ (Russie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum