Asuka FUJIMORI (Japon)

Aller en bas

Asuka FUJIMORI (Japon) Empty Asuka FUJIMORI (Japon)

Message  gallo le Mar 4 Nov 2008 - 10:52

De : Shan_Ze (Message d'origine) Envoyé : 12/12/2005 20:17
Mikrokosmos, d'Asuka Fujimori

Asuka Fujimori nous raconte l'incroyable biographie d'Hitoshi Soga, le dernier d'une longue lignée. De la souffrance de sa mère pour avoir un enfant et le protéger à sa mort pendant la seconde guerre mondiale. On passe assez vite de la vie des ancêtres Soga à celle du dernier de la famille.
J'ai été surprise par le style de Fujimori. Je ne sais pas si c'est le fait que cette japonaise écrit directement en français avec la différence de perception de chacune des deux langues... Mais ces dialogues sont un peu décalés, ce qui n'est pas pour me déplaire. J'ai beaucoup apprécié, parfois avec un sourire, parfois avec des yeux ronds, les surnoms stupéfiants de la princesse Kagaya, les réflexions sur les monologues d'Hitoshi et tant d'autres passages...
Je ne sais pas si les Soga ont vraiment existé mais l'histoire est troublante en même temps que désopilante. Je le recommande en attendant de voir ce que donne son premier livre : Nekotopia.

Note : 4/5
gallo
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Asuka FUJIMORI (Japon) Empty Re: Asuka FUJIMORI (Japon)

Message  Philcabzi le Ven 22 Juin 2012 - 21:49

Mikrokosmos
Ed. Flammarion, 2005, 401 pages

Ma note: 3.75/5


Résumé (par Évène):
Ce roman court à travers toute l'histoire du Japon, du VIIème siècle et l'introduction du bouddhisme dans le pays au XXème siècle et la destruction d'Hiroshima. Ici l'histoire s'attache au clan Soga, l'un des plus puissant clan japonais, de sa naissance à la mort d'Hitoshi, le dernier descendant. Mais Hitoshi est un monstre. Il est un esprit singulier égaré dans un Japon hanté par ses vieux démons.

Mon avis:
Tout comme Shan_Ze j'ai été surprise par le style de l'auteure, cette façon de parler de la culture japonaise d'hier et aujourd'hui avec une écriture tout ce qui a de plus française, les dialogues m'ont aussi fait sourire quelques fois, comme quand j'écoute un film américain traduit en France. L'histoire est un peu décousue, pas simple à suivre par moment mais il n'y a pas vraiment de temps mort.

- Ô Capricieuse Délicatesse, vous êtes pas du genre à vous laisser envahir par un tel sentiment. Pas avec les litres de sang que vous avez sur la conscience. Telle que l'on vous connaît, même un mendiant lépreux ne pourrait vous arracher une larme. Et cependant, vous voici ainsi ce soir, ruisselante comme une brutale averse d'été.
- Tu me vois telle que le ciel m'a créée, adorable couillon, en proie au doute et à la contrition.
- Sincèrement, Charismatique Pouffiasse, personne à la cour ne vous imaginait ainsi, si fragile, si désemparée.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 43
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum