Cesarina VIGHY ( Italie )

Aller en bas

Cesarina VIGHY ( Italie ) Empty Cesarina VIGHY ( Italie )

Message  lalyre le Sam 27 Aoû 2011 - 16:33

Le monde à ma fenêtre

Cesarina Vighy

Seuil février 2011

236 pages

Cesarina VIGHY ( Italie ) 97820210

4ème de couverture



D'où vient la voix de Z ? De la chambre, dans laquelle un mal cruel l'a réduite à vivre avec, pour seule consolation, la nichée de merles dans les branches du platane qu'elle observe par la fenêtre et une chatte fidèle et indulgente toujours prête à la réconforter ? Ou bien du passé, de la vie pleine et généreuse qu'elle a vécue entre Venise, Padoue et Rome ? Pour mieux affronter la souffrance et l'humiliation que lui impose sa maladie, Z a en effet décidé de donner la parole aux ombres qui la hantent, de laisser affleurer ses rêves et ses souvenirs : la naissance illégitime de " la petite fille la plus aimée du monde ", une enfance sous les bombes, Venise splendide et mesquine, un premier échec sentimental, les années 50 à Rome, un peu vulgaire mais si vivante, l'expérience de la psychanalyse, l'aventure du féminisme... jusqu'au mariage et à la naissance de sa fille. Un livre poignant, empreint de douleur et de rage, mais aussi un magnifique hymne à la vie, dans lequel la protagoniste fait montre d'une irrésistible vitalité et d'une incroyable ironie pour nous raconter son histoire.



Mon avis

z. souffre depuis plusieurs années d’une maladie neurologique dégénérative, et puisque cette maladie la prive petit à petit de ses mouvements, que peut-elle faire ? Tout simplement, elle décide de se raconter, de laisser affleurer ses souvenirs, de revoir le passé. Elle nous parle de son besoin de vivre malgré la découverte et l’évolution irrévocable de la maladie, elle rêve d’une liberté telle que celle a perdue, d’une insurmontable envie de découvrir le monde pour s’évader de ses souffrances et de l’humiliation que lui impose son invalidité sur laquelle le livre s’ouvre et se referme. C’est presque un livre d’adieux sans larmoiement, un peu d’ironie, parfois du sarcasme, tendre ou mordant parfois même avec un peu de légèreté. Quelques passages en italiques ou c’est un narrateur anonyme qui suit sa maladie et raconte ses derniers instants mais avec une certaine discrétion. Un magnifique roman poignant, un récit de rage et et de douleur mais qui ne m’a pas attristée, parce que le roman est écrit comme un hymne à la viel, e thème est pourtant difficile, la souffrance et la mort et j’y suis sensible.......5/5 Gros coup de coeur pour moi...



Née à Venise en 1936, Cesarina Vighy s'est installée dans les années 50 à Rome, sa véritable ville d'adoption.. Depuis six ans, elle était atteinte d'une maladie neurologique dégénérative (la SLA) que l'écriture de ce premier roman (et d'un deuxième, posthume, paru le lendemain de sa mort en avril dernier) l'a aidée à affronter.
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4701
Age : 87
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Cesarina VIGHY ( Italie ) Empty Re: Cesarina VIGHY ( Italie )

Message  Lacazavent le Dim 28 Aoû 2011 - 16:12

Merci Lalyre, je le note c'est un thème qui me touche beaucoup. La couverture est magnifique Smile

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 33
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum