YACHAR KEMAL (Turquie)

Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  DKOIS le Sam 17 Mar 2018 - 12:56

MEMED LE MINCE
FOLIO 556 pages


L'auteur :


Yaşar Kemal (francisé en Yachar Kemal, de son vrai nom Kemal Sadık Gökçeli) est un romancier et journaliste turc, d'origine kurde, né le 6 octobre 1923 près d'Osmaniye en Turquie, et mort le 28 février 2015 à Istanbul



Résumé (4° de couverture):


Abdi, l'agha d'un petit village niché sur un plateau des contreforts du Taurus, en Turquie, n'a d'autre politique que l'oppression et l'asservissement. 
Affamant ses gens, brimant ceux qui tentent de s'élever contre son pouvoir dictatorial, il choisit comme bouc émissaire le jeune Mèmed, dit le mince, qui tente par tous les moyens de résister. 
Apprenant qu'Abdi souhaite marier son neveu à celle qu'il aime depuis toujours, Hatché, Mèmed le Mince décide de fuir le village avec sa bien-aimée. Mais l'agha, humilié, se lance à la poursuite du couple... 



Mon avis :


"Robin de bois" Turc, Mémed le mince est le héros d'un roman dans la pure tradition de l'écriture Orientale : Amour, trahison, courage, moralité (et immoralité) .. tout y est !!!  On se laisse facilement emporté dans cette aventure à la fois romanesque et violente tant l'écriture est vive et fluide.


Je ne connais pas l'histoire de la Turquie; mais qu'il y est la symbolique d'une lutte politique des injustices et des libertés derrière ce roman, ne serait pas surprenant.


4/5

DKOIS

Nombre de messages : 345
Age : 56
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  Awara le Sam 17 Mar 2018 - 16:46

J'avais lu la saga de Memed le Mince il y a longtemps et ai relu le premier tome (Memed le Mince) il n'y a pas très longtemps et je m'en veux de n'avoir pas fait de critique. Les aventures de Memed disent tant de ce qui est vécu dans les régions reculées de la Turquie... L'écriture est très poétique.
Pour moi un très beau livre.
Awara
Awara

Nombre de messages : 4556
Age : 74
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  Chantal le Sam 17 Mar 2018 - 17:34

Kemal est dans les listes de lecture depuis longtemps ... Rolling Eyes
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2433
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  DKOIS le Sam 16 Juin 2018 - 15:38

TERRE DE FER, CIEL DE CUIVRE
YACHAR KEMAL
FOLIO 529 Pages

Résumé (source éditeur)

Les habitants de Yalak, village du Taurus complètement isolé du reste du monde par le terrible hiver (c'est la "Terre de fer"), vivent dans l'attente de celui qui doit venir - il en a le droit - les déposséder de tout : grains, bêtes, et jusqu'aux "culottes de leurs femmes". 

Celui qui doit venir est le riche marchand de la ville, Adil Efendi. La mauvaise récolte ne leur a pas permis de lui rembourser ce qu'ils lui doivent.

A la menace de dépossession s'ajoute la conviction du déshonneur : dans tous ls villages du Taurus, la tradition exige que les dettes soient payées après la cueillette du coton. 

Un seul d'entre eux, Tête de Pierre, surmonte la terreur aussi bien que le sentiment de la faute.

Yachar Kemal, le merveilleux conteur de "Mémed le Mince", enrichit son histoire personnages, de scènes, de tableaux sans cesse renouvelés.



Mon avis 

Je ne pouvais rester sur une bonne impression à la lecture de "Memet le Mince" sans être tenté par une seconde lecture de Y.KEMAL.

On peut ici parler autant d'une fable (fable de 530 pages, donc rien à voir avec une fable de notre illustre Jean de LA FONTAINE) que d'un roman. "Memet le Mince" était un vrai roman d'aventure, cette présente histoire est une sorte de chronique de différents personnages. Légendes, croyances, cupidité, naïveté, coup bas, mensonge... se suivent et se superposent dans un monde où le temps s'est arrêté alors que les avions à réaction survole cet univers. 
Deux mondes s'opposent. Celui du Maire du village, qui cultive un conservatisme étroit, pour son grand intérêt d'ailleurs, et celui de "Tête de pierre" qui tend vers le modernisme. Crédules, les villageois alternent leur position, les plus courageux fuient. 

Ecrit avec beaucoup de poésie, je me suis laissé une nouvelle fois bercé par ce roman avec le plaisir de ne pas lire un "Memet le Mince" bis. Le combat n'est pas le même. Ici, s'il y a aussi la recherche de défendre les plus pauvres, il y a aussi le message d'une prise de conscience de faire évoluer la société Turque vers une société moderne.
Je reconnais certaines répétitions, et l'impression parfois de tourner un peu en rond. Mais rapidement un événement remet le lecteur dans le sens de la lecture. 

 Roman allégorique de la société Turque de années 60 ? Je pense...(Nota: Ce livre a été écrit en 1963). Les spécialistes de l'histoire de la Turquie confirmeront.

Ma note 3.5 / 5

DKOIS

Nombre de messages : 345
Age : 56
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  géromino le Sam 16 Juin 2018 - 15:46

Il y a quelques temps que j'ai "Mémed le mince" dans mes cartons. Vos avis me redonnent l'envie de le lire et de découvrir cet auteur.

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3300
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  géromino le Jeu 4 Oct 2018 - 12:53

"Mèmed le mince"  folio 2003    560 pages
 
                 Le sud de la Turquie, au milieu des années 1920. 
                 Abdi agha règne en despote sur une poignée de villages aux terres pauvres et couvertes de chardons; brutal et impitoyable, il pressure les villageois sans se soucier de leur misérable existence. Le jeune Mèmed, orphelin de père, ne supporte plus les coups et mauvais traitements que le maître lui inflige. Il s'enfuit et trouve refuge au village voisin. Trahi, il doit se résoudre à retourner à ses champs ingrats. Amoureux de Hatché, Mèmed échafaude des projets. Les rêves des deux jeunes gens sont bien vite anéantis: les parents de Hatché veulent la marier au neveu de Abdi agha. Une seule solution: fuir tous les deux vers le sud, où de meilleurs conditions d'existence leur semblent possibles. Il sont vite rattrapés. Mèmed blesse Abdi agha et tue son neveu. Hatché est emmenée en prison; Mèmed rejoint une bande de détrousseurs de grands chemins qui sévit dans les montagnes...


                   Ce premier roman (écrit en 1955) connaîtra un succès immédiat et apportera aussitôt la notoriété à son auteur. Yachar Kemal s'inspire des contes et des traditions de son pays pour décrire la pénible existence des paysans de l'Anatolie; ça se passe à l'époque où la nouvelle Turquie, récemment indépendante, oscille entre la féodalité encore présente dans les campagnes et la modernisation de la société. Mémed, sorte de Robin des bois, se révolte contre l'injustice et la misère qu'impose le Maître (l'agha). L'épopée est lyrique, parfois teintée d'une certaine poésie, ce qui rend la lecture très agréable. Et pour se situer au plus près des paysans, Kemal utilise le langage populaire dans ses dialogues; les mots sonnent le plus souvent avec naturel et fluidité. 
                  Dans ce combat entre les paysans pauvres résignés et les riches bourgeois arrogants, Kemal prend fait et cause pour les brigands, jusqu'à presque justifier les violences, vols et meurtres perpétrés contre les puissants. Il y a de la violence; et du désespoir aussi: on sent le paysan préférant plier devant l'agha, voire même trahir parents et alliés (ou au moins composer entre les deux camps) plutôt que de subir son courroux. 
                  Ce livre me rappelait certains romans de Jorge Amado: la lutte du faible contre le fort, la révolte du pauvre contre le riche, avec la même générosité et la même détermination à dénoncer l'injustice. J'ai découvert un écrivain de valeur et le désir de lire la suite des aventures de Mémed. Dans le même temps, ce livre a contribué à me faire connaître une tranche de l'histoire de la Turquie (et notamment sur la présence française dans cette région de l'Anatolie).


Note 4.5/5 

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3300
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  kattylou le Jeu 4 Oct 2018 - 19:20

Ce roman m'a intriguée et Awara a eu la gentillesse de me le prêter ors de notre rencontre . Ton avis me donne encore plus envie de la lire

_________________
Challenge US Plus que 4 Etats !
kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4050
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  DKOIS le Mar 12 Fév 2019 - 17:00

L’HERBE QUI NE MEURT PAS
Yachar KEMAL
FOLIO 573 Pages
 
Résumé (4° de couverture)
 
L'été venu, les paysans descendent du Taurus pour la cueillette du coton dans la plaine. Ils emmènent dans leur migration leurs passions, leurs querelles, leurs haines. De multiples drames vont se nouer, dont les acteurs sont le maléfique Sefer, maire du village, Tête de Pierre qui vit et meurt comme un saint, Ali le Longuet, soupçonné d'avoir tué sa mère, le jeune Mémidik qui poursuit le maire de sa vengeance. Avec Kemal, l'épisode le plus réaliste, les réactions les plus frustres, les personnages les plus simples grandissent aux dimensions de la légende.
 
Mon avis :
 
Voici bientôt un an, je lisais mon premier roman de Yachar Kemal : « Memet le Mince ». Voici mon 3° achevé. Bien sur l’effet de découverte et de surprise n’est plus le même. Le décor, les personnages, les thèmes sont identiques à ceux  des romans précédents. J’aurai d’ailleurs pu faire un copier-coller de mon avis déposé le 16/06/2019 pour « Terre de fer, ciel de cuivre » tant l’esprit est le même. Et pourtant, la magie opère toujours sur moi et cette lecture fut de nouveau un réel plaisir.
 
Qui dire de plus ? Rien. Je n’aurai que l’impression de me répéter.


Ma note 3.5 / 5

DKOIS

Nombre de messages : 345
Age : 56
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  géromino le Mer 13 Fév 2019 - 17:36

Dkois, j'ai bien noté ton avis; mais même s'il est mitigé il ne m'a pas découragé de lire d'autres livres de l'auteur wink .

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
géromino
géromino

Nombre de messages : 3300
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  DKOIS le Mer 13 Fév 2019 - 18:38

Géromino : Avis mitigé ? Si tel est ton impression, c'est donc que je me suis mal exprimé.

Il est vrai que l'univers des 3 romans lus sont identiques. Allez, n'ayons pas peur des mots : Répétitifs !!! Mais comme je l'ai précisé mon engouement reste le même. J'ai un 4° roman dans ma P.A.L et je ne manquerai pas de le lire prochainement. 

Loin de te décourager, je t'ENCOURAGE à poursuivre ta découverte de Yashar KEMAL !!!

DKOIS

Nombre de messages : 345
Age : 56
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

YACHAR KEMAL (Turquie) Empty Re: YACHAR KEMAL (Turquie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum